700x646
206x206
Elles ont la pêche !
 

Pêches, nectarines, brugnons… Tous ces fruits sont des variétés de pêche, qui représente le 2eme volume de production de fruits en France après la pomme. Leur saison bat son plein !

200x170
La famille des pêches est une très grande famille: 300 variétés coexistent dans nos régions. Toutes sont issues de l’espèce Prunus persica.

Nectarines et brugnons sont donc bien des variétés issues du pêcher. La peau de la pêche est duveteuse. Celle des nectarines et des brugnons est lisse et brillante.

Le noyau permet également de les différencier: celui du brugnon adhère à la pulpe tandis que celui de la nectarine se détache facilement de la chair.

Dans nos régions, on cultive 40% de fruits à chair blanche et 60% à chair jaune.

Roussillon et Occitanie représentent le principal bassin de production français de pêches-nectarines (55%), suivis par la Provence et la Corse (25%) puis la région Rhône-Alpes (15%) et enfin, le Sud-Ouest (5%).

La France arrive en 4è position des pays producteurs de pêche-nectarine en Europe.

En 2016, les Français ont consommé en moyenne 6,7kg de pêches-nectarines par ménage.
 

Les fruits à chair jaune
Ils sont habituellement plus gros et bien sucrés et parfumés. Ils sont en outre souvent plus résistants aux manipulations et aux transports.

Les fruits à chair blanche
Ils sont savoureux et parfumés. Très juteux, ils sont un peu plus fragiles.

Les fruits à chair rouge
Pour la plupart originaires de la Vallée du Rhône, ils arrivent à maturité en milieu et fin de saison.

Après l’achat, il est conseillé de laisser mûrir les pêches et nectarines. Elles se conservent de 2 à 4 jours dans une corbeille à fruits, à l’air ambiant.

Si elles sont déjà bien mûres, on pourra aussi les conserver 3 à 4 jours au réfrigérateur. Dans ce cas, il est conseillé de les sortir 30 minutes avant la dégustation.

200x170
Excellente croquée nature, en carpaccio ou en sorbet, la pêche-nectarine se déguste aussi chaude, rôtie ou poêlée en accompagnement

d’une viande, comme un médaillon de veau, ICI

ou d’un poisson genre haddock, LA

OU ENCORE pochée avec un sirop au miel

Et pourquoi pas en papillote sur le barbecue

Cet été, on varie les plaisirs !

Source : AOP pêche-nectarine de nos régions