Quels sont les aliments à privilégier ou à bannir ? Faut-il avoir peur des régimes ? Comment adapter les principes d'une alimentation équilibrée à la vie active ? Cette page est faite pour vous.

Jus de légumes : la détox sans la fatigue
Sophie Bartczak
 
 

Et si les secrets d’une bonne vitalité, assurant drainage, immunité et longévité résidaient dans une boisson à la portée de tous ?

400x604

Pourquoi des jus et pas des légumes entiers ?

Les jus vous privent des fibres et de leurs bienfaits mais ils sont parfaits pour des intestins fragiles (maux de ventre, ballonnements…) qui supportent mal les fibres créant des inflammations supplémentaires. Ils ont alors le double avantage d’aider à restaurer la muqueuse intestinale et d’apporter les précieuses vitamines, enzymes, minéraux des crudités. Enfin, les jus permettent d’alléger notre système digestif et de lui procurer une mise au repos et une économie d’énergie bénéfique à tout notre organisme.

Pourquoi des légumes plutôt que des fruits ?

• Parce qu’ils sont moins sucrés
• Parce qu’ils sont basiques (à l’exception de la tomate), ils sont très correcteurs du déséquilibre acido-basique
• Pour leur apport en minéraux dont le potassium permettant de réguler l’équilibre potassium-sodium
• Pour leur richesse en chlorophylle.

Au paradis des jus maison. Mode d’emploi

Avec tous leurs enzymes et vitamines ce sont de véritables fontaines de jouvence. Ultra fraîcheur, produits frais et bio, touches personnelles et surtout plaisir, faire ses jus soi-même est évidemment beaucoup plus bénéfique que des jus achetés qui ont perdu vitamines et enzymes. Choisissez bien sûr des légumes de saison et gardez dans la mesure du possible la peau. Vous pouvez les plonger dans de l’eau additionnée de vinaigre, quelques gouttes de pépins de pamplemousse ou d’huile essentielle de citron pour désinfecter. Les jus de légumes se consomment 30mn avant le repas ou 2 heures après sinon ils se mélangent au bol alimentaire et le bénéfice serait diminué de 70%. Enfin, ‘mâchez’ les afin de sécréter des enzymes digestives qui faciliteront la digestion.

Centrifugeuse ou extracteur ?

Selon votre budget et la fréquence d’utilisation vous pouvez commencer par une centrifugeuse qui sera plus abordable.
Si d’emblée vous voulez le nec plus ultra c’est un extracteur qu’il vous faut. Celui-ci broie les légumes et préserve mieux leur structure ainsi que leurs nutriments et enzymes. Le jus pourra se conserver plus longtemps (jusqu’à 24 heures). Soyez attentif à la facilité et rapidité de nettoyage également.

Cookissime a choisi…. L’extracteur de notre eboutique rencontre un franc succès ! Un petit tour ? C’est ICI

REVUE DE JUS

Polyvalent jus de pommes.

Frais il contient 2 à 4 fois plus d’anti-oxydants que les jus en bouteilles. C’est le seul fruit que vous pourrez mélanger avec les légumes en terme de compatibilité digestive. Riche en vitamine C et A, la pomme contient aussi des phyto-nutriments qui réduisent le LDL (mauvais cholestérol) et donc retarde l’apparition d’artériosclérose. Elle prévient de nombreuses maladies cardio-vasculaires et aussi le risque de développer de l’asthme. Les jus de pommes apportent du potassium, stimulent le foie et les reins et permettraient de prévenir la dégénérescence dont la maladie d’Alzheimer. Pour garder ces bienfaits, nettoyer les et conservez la peau.

Le jus de carotte, ami du foie et de la peau.

La carotte est exceptionnellement riche en vitamine A, carotène, vitamines B, C, E et minéraux. Elle régule le transit intestinal, cicatrise et désinfecte la muqueuse intestinale et l’estomac. Tonique du foie, elle est aussi anti-anémique, reminéralisante, cicatrisante des plaies et améliore l’acuité visuelle. Enfin la cure de jus de carottes à raison d’un jus matin et midi durant trois semaines serait une remarquable cure de beauté et idéal pour balayer un teint brouillé ou préparer sa peau au soleil. Si la consommation régulière de carottes est excellente, l’abus est à éviter pour leur forte teneur en sucre.

Jus de betterave

Riche en vitamine B9, en magnésium, elle abaisserait la tension artérielle et a un effet bénéfique sur le moral et sur l’immunité.

Jus de tomates

Riche en lycopène, puissant antioxydant, il est néanmoins extrêmement acide et donc à limiter.

Jus de choux

Très riche en phénols, indols et flavonoïdes à l’action anti-cancéreuse, il contient bon nombre de vitamines (C, A, E, B…), minéraux (calcium, potassium, fer, magnésium) et oligo-éléments (iode, cuivre, maganese, souffre). Sous forme de jus il conserve toutes les propriétés du cru sans les inconvénients (peu digeste pour les intestins fragiles). Il est reminéralisant, anti-anémique et utile lors d’ulcères et de muqueuses intestinales irritées.

Jus de concombres.

Riche en potassium, en vitamines C, A, K, il est bon pour la peau et permettrait de réduire la tension artérielle. Faciles à presser car il contient beaucoup d’eau, il garde tous ses bienfaits en jus ce qui est moins facile lorsqu’on le cuisine (sel, épluchage…).

Jus de céleris.

Puissant stimulant, il améliore la digestion, renforce le système immunitaire et purifierait le sang. Il est traditionnellement utilisé pour l’asthme.

Le jus cru de pomme de terre

Pansement gastrique hors pair. Le jus de pomme de terre s’utilise comme diurétique, émollient, calmant et cicatrisant des muqueuses digestives et antispasmodique. Il s’avère utilise lors de gastrites, ulcères, dyspepsie, calculs biliaires, constipation, régulation du diabète… Attention à bien retirer les parties vertes et les germes qui sont toxiques. 1 petit verre 3 ou 4 fois par jour avant chaque repas durant 3 semaines serait utile lors d’ulcère. Au goût amer mariez le avec des carottes, pommes ou autres légumes.

Jus de fenouil.

Riche en manganèse, zinc et vitamines B, il régule le sommeil, l’humeur et agirait sur les états dépressifs. Par ailleurs il réduirait l’inflammation notamment lors d’arthrose.

Petit plus pour délicieux breuvages

Laissez libre court à votre inspiration : gingembre frais, curcuma frais, bâton de vanille, eaux florales (menthe, cannelle, rose, fleur d’oranger, gingembre…), huiles végétales (germe de blé, argan, délicieuse huile d’amandons de pruneaux…), graines germées, eau de coco, aloe vera, cardamome, cannelle, aromates frais (menthe, coriandre, mélisse, verveine, persil…)

Quelques idées de mélanges.

• Classique base carottes-pommes : auquel vous ajoutez selon votre inspiration citron, gingembre, betterave, quelques feuilles de chou blanc, fenouil, 1 branche de céleri, concombre, un hydrolat de cannelle…
• Détoxiquant : 2 concombres avec peau et 1 jus de citron ou autre recette avec 3 carottes, 4 feuilles d’épinard, 6 radis rose, 1 morceau de céleri-branche, 1/2 citron.
• Pommes-céleris : 5-6 pommes et 3 ou 4 branches de céleris. Les pommes renforcent la résistance aux infections et ont des vertus anti-cancer. Le céleri est riche en vitamine C, aide à l’élimination des substances cancérigènes et on un effet calmant sur le système nerveux.
• Mélange des intellos : 1 betterave, 1 carotte, 1 c à c de gingko liquide, ½ c à c de romarin frais finement hâché. Le gingko et le romarin améliorent la circulation et stimulent la mémoire, la betterave est riche en acide folique, calcium et fer. Le bêta-carotène de la carotte est anti-oxydant.

Sources
- Sites : www.psychologies.com , www.futura-sciences.com , www.guerir.org , http://atelier-naturel.over-blog.com , www.taty.be
- Jus de légumes santé, Valérie Cupillard, Editions Jouvence
- Cours de nutrithérapie du Dr. Jean-Claude Rodet
- Régine Durbec, les cures des 4 saisons, Editions Jouvence